Vous venez de passer quelques semaines en surrégime, cela laisse parfois un  sentiment de « toute puissance », car à vouloir tout contrôler et vouloir être partout à la fois, l’ on peut se sentir I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E.

Retrouver un mode de fonctionnement plus apaisé  est souhaitable. En d’autres termes, au lendemain de l’élection et de la photo officielle, la nécessité pour vous de vous crédibiliser peut suffire à déclencher cette démarche de simplicité et d’humilité qui consiste à :

  • Revenir vers la personne qui vous est la plus chère, c’est à dire la personne qui sait vous dire NON et qui vous fixe des limites.
  • Vous rapprocher de la personne qui exerce sur vous une autorité morale.

Ainsi vous pourrez de nouveau vous mettre à l’écoute des Mimizannais, ceux qui vous ont aidé et qui vous ont donné le pouvoir de décider et ceux qui n’attendent encore rien de vous en se réfugiant dans les inévitables résistances au changement.(sujet de notre prochain article)

                                               Christiane PLANTIER-BABLED

Psychanalyste et Consultante (Mastère en Management B.E.M.-Bordeaux Ecole de Management)